Celui qui fait sept tours de tawaf et prie deux unités de prière

Celui qui fait sept tours de tawaf et prie deux unités de prière

 

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Ibn Omar (qu'Allah les agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui fait sept tours de tawaf en les comptant (*) et prie deux unités de prière est comme celui qui a affranchi un esclave »

(Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1139)

(*) Cheikh Albani a dit: « Il y a dans ceci une allusion au fait que les actes méritoires qui sont conditionnés par un nombre précis, il faut forcément s'accrocher à ce nombre précis sans rien y rajouter ni y enlever » (Sahih Targhib vol 2 p 26)


عن بن عمر رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : و من طاف أسبوعا يحصيه وصلى ركعتين كان كعدل رقبة



Remarque importante :

Le tawaf est une adoration qui ne peut être pratiquée que pour Allah et

qu'autour de la ka'ba.

Le fait de tourner autour d'autre chose que la ka'ba est une habitude de la période anté-islamique

D'après Mahdi Ibn Maymoun, j'ai entendu Abou Raja Al Outayridi dire en décrivant les adorations qu'ils pratiquaient dans la période anté-islamique: « Nous adorions les pierres, quand nous trouvions une pierre meilleure que celle que nous adorions nous délaissions l'ancienne pour adorer la nouvelle. Il arrivait que l'on ne trouve pas de pierre alors dans ce cas nous apportions un tas de terre. Puis nous faisions venir une brebis et nous la trayions dessus puis nous tournions autour du tas de terre »

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°4376)


عن مهدي بن ميمون: سمعت أبا رجاء العطاردي يقول : كنا نعبد الحجر ، فإذا وجدنا حجرا هو خير منه ألقيناه وأخذنا الآخر ، فإذا لم نجد حجرا جمعنا جثوة من تراب ثم جئنا بالشاة فحلبناه عليه ثم طفنا به


Le fait de faire le tawaf autour d'autre chose que la ka'ba, quelle que soit cette chose (une personne pieuse, une tombe, un arbre...) se divise en deux catégories:

- si la personne fait ceci pour se rapprocher d'Allah alors cet acte est une innovation interdite

Cheikh Al Islam Ibn Taymiya a dit: « Le tawaf autour de la ka'ba fait partie de ce qu'Allah et son Messager (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) ont ordonné. Par contre le tawaf autour des prophètes et des hommes pieux est intedit par consensus des musulmans, peu importe que l'on tourne autour de la personne ou autour de sa tombe » (Majmou Al Fatawa 2/308)

- si la personne fait ceci pour se rapprocher d'un autre qu'Allah alors ceci est de la grande association (shirk akbar) car il n'y a que Allah qui mérite d'être adoré et le fait de faire une adoration pour un autre que lui est de la grande association


L'imam Mohamed Ibn Ibrahim Al Cheikh (mort en 1398) a dit: « En ce qui concerne le tawaf autour d'une tombe et demander la bénédiction de cette tombe, aucune personne dotée de raison ne doute de l'interdiction de cela et qu'il s'agit d'association car certes le tawaf est une adoration et donc le pratiquer pour un autre qu'Allah est de l'association »
(Majmou Al Fatawa Wa Rasail vol 1 p 122)
Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site