Les dégâts des mots

Les dégats des mots

 

Médisance, calomnie, diffamation, … ?

 

La médisance (al-ghibah)

C’est le fait de mentionner le musulman en son absence en citant ce qui lui déplaît des choses qui sont en lui. Ainsi, si quelqu’un dit d’un musulman de petite taille en son absence : « Untel est petit », alors que cette personne n’aime pas que l’on dise cela d’elle, cela fait partie de la médisance interdite que le Messager d’Allah (qssl) nous a défendu de faire.

Allah dit :« Ne faites pas de médisance les uns envers les autres ». [sourat Al-Houjourat /12]

La médisance est un très grand péché.

Dans le sourate Al-Hujrat, verset 12 Allah dit :"Ô vous qui croyez éviter les soupçons trop fréquents , il y a des soupçons qui sont des crimes ; ne cherchez point à épier les uns des autres , ne médisez point les uns des autres. Qui de vous voudrez manger la chair de son frère mort ?"

Imam Raza a dit : "Une personne ne fait pas preuve de médisance si elle parle d’une (autre) personne absente en lui lançant une accusation qui est véridique et dont tout le monde est au courant. Par contre , si l’accusation est vraie mais que les gens ne le savent pas , il s’agit ici de médisance. Si l’accusation est fausse , c’est de la calomnie".

Le prophète (qssl) a dit : "La médisance est pire que l’adultère." Lorsqu’on lui a demandé pourquoi , il répondit :"Allah pardonne une personne ayant commis l’adultère mais Allah ne pardonne jamais un médisant jusqu’à ce que et à condition que la victime de son acte malveillant le pardonne."

Si les péchés cachés et les défauts des gens ne sont pas découverts inutilement , l’honneur de la personne en question est sauvée et ses mauvaises actions ne se propagent pas dans le public.

Il est nécessaire de ne pas prêter l’oreille à ce que racontent les médisants. En réagissant de la sorte , nous allons les décourager et intercepter les paroles malveillantes. Nous pourrons ainsi mettre fin à la médisance.

Même si en règle générale la médisance est complètement interdite , les conditions sociales exigent parfois qu’une mauvaise action ou un malfaiteur soit découvert.

 

La calomnie (al-bouhtan)

C’est mentionner le musulman par ce qui lui déplaît et qui n’est pas en lui. Le crime de ce péché est plus grave que celui de la médisance.

Le Messager d’Allah (qssl) en s’adressant à certains compagnons a dit :« Savez-vous ce qu’est la médisance ? » Ils dirent :« Allah et Son Messager savent plus ». Il dit alors :« C’est mentionner ton frère par ce qui lui déplaît ».Ils dirent :« Et si cela est vraiment en lui ? » Il dit :« Si ce que tu dis est en lui, tu as commis la médisance à son propos et si cela n’est pas en lui, tu l’as certes calomnié ». [rapporté par Mouslim]

Celui qui écoute la médisance interdite est tombé dans un des péchés de l’oreille et c’est son devoir de l’empêcher.

La calomnie est l’une des pires immoralités que l’Islam méprise et condamne. Elle est pire que le ghibah car c’est une fausse accusation.

La calomnie est le fait de répéter avec malveillance quelque chose que l’on a entendu à propos de quelqu’un souvent dans le but de créer un malentendu (une mésentente) entre deux vieux amis , deux familles ou dans la société en général.

Allah dit :« Mais toi n’écoute pas celui qui jure à tout moment et qui est méprisable. N’écoute point le calomniateur qui va médisant des autres. » [Sourate Al-Qalam - versets 10-11]

Imam Al Sadiq a dit : "Un calomniateur est le pire homme sur la terre".

Un musulman décent ne se permettra jamais la diffamation. Il refusera même d’écouter les histoires d’un calomniateur.

Imam Sadiq a dit :"Les médisants et les calomniateurs seront privés du paradis".

 

Rapporter la parole des uns aux autres pour semer la discorde (an-namimah)

C’est colporter les propos des gens les uns aux autres dans le but de semer la discorde entre eux, comme par exemple colporter des paroles afin de séparer deux personnes qui s’aiment pour corrompre leur relation, entraîner la rupture ou l’animosité entre eux.

Allah dit :« … grand diffamateur, qui va en colportant pour semer la discorde ».[sourat Al-Qalam / 11]

Le Messager d’Allah (qssl) a dit :

« N’entre pas au paradis parmi les premiers celui qui rapporte les propos pour semer la discorde. Celui qui rapporte les propos pour semer la discorde est celui qui commet an-namimah. » [rapporté par Al-Boukhariy]

Ce hadith signifie qu’il n’entre pas parmi les premiers au paradis, mais seulement après avoir reçu le châtiment qu’il mérite dans le feu de l’enfer.

 

L’arrogance (Takabour)

 La fausse fierté et le comportement arrogant proviennent du fait que l’on a une opinion trop supérieure de soi ou résultent d’un complexe d’infériorité.

On a entendu Imam Sadiq dire : "L’arrogance signifie rabaisser les gens et être injustes envers eux."

A une autre occasion, il a dit :"L’arrogance est le signe du manque de bon sens". "La sagesse pratique d’une personne diminue au fur et à mesure qu’augmente son arrogance".

Les orgueilleux sont un fléau de la société. Ils sont si égoïstes qu’ils sont convaincus que seul ce qu’ils pensent est correct.

Allah  dit :« Ainsi , Allah scelle les coeurs des personnes arrogantes et fières »(40 : 35).

Iblis était la première créature d’Allah à faire le takabour.

Allah dit :« L’arrogance est ma parure. Je mettrai en enfer quiconque essaiera de me la prendre ».

 

 

La médisance, la calomnie et rapporter les paroles pour semer la discorde

 

Allah  dit :« Pas une parole qu’il prononce sans que soit auprès de lui Raqib et ’Atid ».[sourat Qaf / 8]

Dans cet verset, il y a une preuve que tout ce que l’homme prononce en bien ou en mal est noté par deux anges, l’un nommé Raqib et l’autre ’Atid. Il convient que l’homme raisonnable garde sa langue de tout ce qui est mauvais. Parmi les mauvaises choses, il y a la médisance, la calomnie et rapporter les paroles des uns aux autres pour semer la discorde. Elles font partie des péchés de la langue et constituent des comportements blâmables.

Il a été rapporté qu’un des compagnons s’est adressé à sa langue et lui a dit : « Ô langue, dis du bien et tu gagneras et abstiens-toi de dire du mal et tu seras sauvée avant de le regretter ; j’ai entendu le Messager d’Allah dire : « La plupart des péchés du fils de ’Adam provient de sa langue ».[rapporté par At-Tabaraniyy]

1) La médisance (al-ghibah) : C’est le fait de mentionner le musulman en son absence en citant ce qui lui déplaît des choses qui sont en lui. Ainsi, si quelqu’un dit d’un musulman de petite taille en son absence : « Untel est petit », alors que cette personne n’aime pas que l’on dise cela d’elle, cela fait partie de la médisance interdite que le Messager de Allah nous a défendu de faire.

Allah dit :« Ne faites pas de médisance les uns envers les autres ». [sourat Al-Houjourat /12]

2) La calomnie (al-bouhtan) : C’est mentionner le musulman par ce qui lui déplaît et qui n’est pas en lui. Le crime de ce péché est plus grave que celui de la médisance.

3) Rapporter la parole des uns aux autres pour semer la discorde (an-namimah) : C’est colporter les propos des gens les uns aux autres dans le but de semer la discorde entre eux, comme par exemple colporter des paroles afin de séparer deux personnes qui s’aiment pour corrompre leur relation, entraîner la rupture ou l’animosité entre eux.

Allah dit :« … grand diffamateur, qui va en colportant pour semer la discorde ». [sourat Al-Qalam / 11]

Le Messager de Allah a dit : « N’entre pas au paradis parmi les premiers celui qui rapporte les propos pour semer la discorde ». [rapporté par Al-Boukhariy]

Celui qui rapporte les propos pour semer la discorde est celui qui commet an-namimah. Ce hadith signifie qu’il n’entre pas parmi les premiers au paradis, mais seulement après avoir reçu le châtiment qu’il mérite dans le feu de l’enfer.

Tiré du site "sajidine.com"

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site