Le statut juridique

2. Le statut juridique du mariage

 

Le mariage lui-même est une chose autorisée religieusement, mais confirmée pour toute personne qui a des envies (sexuelles), et qui en a les moyens.

C’est une des traditions des prophètes, Allah dit :

«Et nous avons certes envoyé avant toi des messagers, et leur avons donné des épouses et des descendants» (Le tonnerre, v.38)

Et le Prophète (qssl) s’est marié et il a dit :

«Moi, j’épouse les femmes, et celui qui ne suit pas ma tradition ne fait pas partie des miens» (Rapporté par Al Bukhari)

 

Pour cette raison, les savants ont dit :«Le mariage pour celui qui a des envies (sexuelles), est mieux pour lui que de faire des actes d’adoration surérogatoires». En effet, de nombreuses conséquences bénéfiques et d’effets positifs en ressortent, et nous en détaillerons quelques-uns par la suite, si Allah le veut.

Le mariage est nécessaire, dans le cas où l’homme a des envies très fortes, et il craint de commettre l’interdit s’il ne se marie pas. A ce moment-là, il faut qu’il se marie pour préserver sa chasteté et éviter l’interdit.

Le Prophète (qssl) a dit : 

«O vous les jeunes, que celui d’entre vous qui a les moyens de se marier le fasse, car il sera plus à même de baisser le regard et de préserver sa chasteté. Et s’il n’en a pas les moyens, qu’il jeûne, car ce sera pour lui une protection» (rapporté par Al Bukhari)

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site