Le statut juridique

2. Le statut juridique du mariage

 

Le mariage lui-même est une chose autorisée religieusement, mais confirmée pour toute personne qui a des envies (sexuelles), et qui en a les moyens.

C’est une des traditions des prophètes, Allah dit :

«Et nous avons certes envoyé avant toi des messagers, et leur avons donné des épouses et des descendants» (Le tonnerre, v.38)

Et le Prophète (qssl) s’est marié et il a dit :

«Moi, j’épouse les femmes, et celui qui ne suit pas ma tradition ne fait pas partie des miens» (Rapporté par Al Bukhari)

 

Pour cette raison, les savants ont dit :«Le mariage pour celui qui a des envies (sexuelles), est mieux pour lui que de faire des actes d’adoration surérogatoires». En effet, de nombreuses conséquences bénéfiques et d’effets positifs en ressortent, et nous en détaillerons quelques-uns par la suite, si Allah le veut.

Le mariage est nécessaire, dans le cas où l’homme a des envies très fortes, et il craint de commettre l’interdit s’il ne se marie pas. A ce moment-là, il faut qu’il se marie pour préserver sa chasteté et éviter l’interdit.

Le Prophète (qssl) a dit : 

«O vous les jeunes, que celui d’entre vous qui a les moyens de se marier le fasse, car il sera plus à même de baisser le regard et de préserver sa chasteté. Et s’il n’en a pas les moyens, qu’il jeûne, car ce sera pour lui une protection» (rapporté par Al Bukhari)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site