Rendre la vie saine

Au nom d’Allah, l’Infiniment Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

 

Rendre la vie sur terre prospère et saine

 

L’Islam est une belle religion qui répond aux besoins tant du corps que de l’âme. L’homme est constitué d’un double aspect spirituel et matériel. Les deux aspects de l’homme doivent être reconnus comme « vrais », aucun des deux n’étant ignoré ou rejeté. De plus, l’individu a besoin d’un guide pour ce qui est de ces deux aspects de sa personnalité. Sinon, un aspect prendra le dessus sur l’autre ou entrera en conflit avec l’autre, empêchant ainsi à jamais l’individu d’accéder au bonheur véritable. Par exemple, il existe ceux qui mettent l’accent sur les besoins spirituels tout en méprisant les aspects matériels de ce monde. Or, parallèlement, ils sont obligés de s’occuper des aspects matériels de ce monde qui font partie de la nature humaine. De tels individus vivent une situation de conflit lorsqu’ils ne peuvent pas se libérer complètement des besoins matériels qu’ils méprisent tant. En outre, il existe des systèmes économiques, à l’instar du capitalisme et du socialisme, qui recherchent la satisfaction des besoins matériels – en fait, les capitalistes affirment bâtir « le meilleur des mondes possibles ». Or, en réalité, ces systèmes laissent un grand vide dans la vie psychique de l’homme, et ressent toujours un vide intérieur en dépit de la satisfaction de ses besoins matériels.

Allah est Celui qui a fait des humains les héritiers de cette terre : Aussi dit-Il : « Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges : “Je vais établir sur la terre un vicaire “Khalifa ” » (2:30).

Ainsi, selon l’Islam, les hommes ont été placés sur cette terre à dessein par Dieu et sont appelés à utiliser des moyens matériels pour bâtir une vie positive dans ce monde éphémère, cette vie qui pourrait finalement les conduire à une vie éternelle positive dans l’Au-delà. A ce sujet, Allah dit : « Et recherche à travers ce qu’Allah t’a donné, la Demeure dernière. Et n’oublie pas ta part en cette vie. Et sois bienfaisant comme Allah a été bienfaisant envers toi. Et ne recherche pas la corruption sur terre. Car Allah n’aime point les corrupteurs” » (28:77). En fait, même à la fin de la Prière du Vendredi, l’un des actes d’adoration les plus significatifs en Islam, Allah encourage les fidèles à se rendre à la quête de Sa grâce dans ce bas monde. « Puis quand la Salat est achevée, dispersez-vous sur la terre, et recherchez [quelque effet] de la grâce d’Allah, et invoquez beaucoup Allah afin que vous réussissiez » (62:10).

En réalité, les hommes sont les dépositaires de cette importante création et ils sont censés par rapport à celle-ci, se comporter de manière convenable. Ils n’en sont pas les propriétaires absolus, libres de l’utiliser à leur guise. Ils ne sont, en fait, pas censés l’exploiter pour assouvir leur cupidité et leur vengeance personnelles. Ils ne sont pas censés gaspiller les ressources de cette terre de façon irrationnelle et inutile. Au contraire, ils doivent se comporter, comme ceux décrit par Allah : « Ceux qui, si Nous leur donnons la puissance sur terre, accomplissent la Salat, acquittent la Zakat, ordonnent le convenable et interdisent le blâmable. » (22:41).

Cet enseignement de l’Islam est davantage mis en exergue par de nombreux versets dans lesquels Allah interdit la propagation du mal et la corruption (fasaad) sur Terre (exemple, 28:77 cité ci-dessus). Allah dit également : « Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu’elle ait été réformée. Et invoquez-Le avec crainte et espoir, car la miséricorde d’Allah est proche des bienfaisants.» (7:56 et non 57). Plus loin dans le même chapitre, Il dit : « Rappelez-vous donc les bienfaits d’Allah et ne répandez pas la corruption sur la terre “comme des fauteurs de trouble” » (7:74).

Par ailleurs, Allah promet une grande récompense à quiconque mène une vie conforme au principe selon lequel il faut éviter la promotion ou la recherche du mal et la corruption. Allah dit à cet effet : « Cette Demeure dernière, Nous la réservons à ceux qui ne recherchent, ni à s’élever sur terre, ni à y semer ma corruption. Cependant, l’heureuse fin appartient aux pieux » (28:23).

Allah a clairement indiqué que lorsque les hommes se mettront devant Lui le Jour de la Résurrection, ceux qui répandaient le mal sur la terre ne seront pas traités sur un même pied d’égalité que ceux qui répandaient la bonté sur cette terre. Allah dit à ce propos : « Traiterons-Nous ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres comme ceux qui commettent du désordre sur terre ? ou traiterons-Nous les pieux comme les pervers ? » (38:28).

Malheureusement, ce dont bon nombre de personnes n’ont pas conscience c’est que la plus grande forme de propagation de la corruption et du mal sur terre se fait en se détournant de la révélation de Dieu et en incitant les gens à oublier les prescriptions d’Allah pour ainsi suivre leurs propres désirs et passions. Le fait de se détourner de Dieu et de Sa guidée corrompt véritablement non seulement l’âme individuelle, mais également la famille, la société et la création toute entière. Un cœur privé de la vraie croyance en Dieu constitue un petit pas vers le comportement contraire à la morale et l’injustice. En réalité, l’une des lois d’Allah voudrait que, si l’on permet à la corruption de se propager, cela amènera les méfaits à envahir toute la terre tel un réveil invitant les hommes à changer leurs manières. C’est dans cette perspective qu’Allah dit : « La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains; afin qu’[Allah] leur fasse goûter une partie de ce qu’ils ont œuvré; peut-être reviendront-ils (vers Allah) » (30:41). Malheureusement, de nos jours, très peu de personnes osent se réveiller, puisqu’elles rejettent la responsabilité de tous les méfaits sur le reste des choses, excepté le fait qu’elles se soient détournées de Dieu.

En fin de compte, ce sont les corrupteurs et les malfaiteurs eux-mêmes qui souffriront : Comme le dit Allah : « Ceux qui ne croyaient pas et obstruaient le sentier d’Allah, Nous leur ajouterons châtiment sur châtiment, pour la corruption qu’ils semaient (sur terre). » (16:88). Dans le même sens, Il dit : « Ceux qui rompent le pacte qu’ils avaient fermement conclu avec Allah, coupent ce qu’Allah a ordonné d’unir, et sèment la corruption sur la terre. Ceux-là sont les vrais perdants. » (2:27).

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site